Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

FUCKING IN LOVE

de PLUVINAGE Justine

FRANCE, 2014, 01:13:00

Production : DICK LAURENT, PICTANOVO, LE FRESNOY-STUDIO NATIONAL DES ARTS CONTEMPORAINS, DRAC NORD/PAS-DE-CALAIS
Genre : Documentaire, Documentaire de création
Mots-clés : Amour, Relation, Sexualité, Altérité

Résumé :

D’une demande en mariage à une capote qui craque, Fucking in love est un voyage intime à New York, à la recherche de l’amour et du désir. Un voyage dans la chair et les sentiments, où l’abandon à l’autre côtoie l’affirmation de soi.
A l’origine de ce film, il y a une rupture amoureuse, puis une volonté de comprendre, de découvrir, comment chacun se confronte à la sexualité, au couple ou à l’amour. A travers des récits personnels d’hommes et de femmes, la caméra plonge dans une sphère intime où les questions de corps et de coeur – bisexualité, polyamour, mariage, vasectomie, masturbation, etc – s’abordent sans détour. Derrière ces problématiques, il est surtout question d’altérité : comment notre individualité se construit dans un échange perpétuel entre soi et les autres.

« Le 19 avril 2011, j’atterris à New York pour un voyage de deux mois et demi.
Quelques mois auparavant, je quitte l’homme avec qui je viens de passer 9 ans de ma vie, de mes 18 à mes 27 ans. Il est mon premier amant, et restera le seul pendant toutes ces années.
Il avait pour habitude de me dire que l’amour n’existait pas, vivre à deux relevait uniquement d’une intelligence à être ensemble, et qu’une séparation ne pouvait être que l’aveu de la bêtise.
Avec lui j’ai découvert la sexualité par le prisme du pathos, loin du jeu et du plaisir. Puis au fil des années, c’est devenu un exercice mécanique que nous partagions assez docilement.
Cette relation malgré tout m’apportait une certaine stabilité, et je crois me permettait de ne pas me confronter au désir des hommes ni à l’amour.
Le quitter, c’était me dégager de l’emprise intellectuelle qu’il avait sur moi, et surtout accorder de l’importance à ma sensibilité, à ma propre façon d’aimer la vie, d’aimer les autres.
Au bout de 9 ans, je le quitte.

A la suite de cette séparation, je suis envahie d’une euphorie, et d’une libido incroyable. Je découvre ce que peut vraiment signifier désirer ou être désirée.

Ce voyage est une quête, une façon de m’affirmer comme une femme traversée de pulsions sexuelles : oser vouloir baiser, sucer, vouloir pénétrer, oser aimer la bite, assumer la masturbation, revendiquer le plaisir charnel juste pour lui même. »

puce imprimer la fiche

Fiche technique : Montage Image : Aurélie Nolf – Montage son : Pierre Leblanc – Musique : Ellis Bell – Mixage : Cyrille Lauwerier – Directeurs de Production : Justine Pluvinage & Eric Deschamps
Format d'origine : vidéo HD
Cadre : 16/9
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Version originale anglaise sous-titrée français et version originale anglaise

Location : 50 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer