Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

CLEANING TIME VIENNA

de COHEN Steven

FRANCE, 2007, 00:10:40

Production : COHEN Steven
Genre : Action filmée, Performance
Mots-clés : Corps, Histoire, Hommage, Mémoire, Performance

Résumé :
Quand j’étais enfant, j’ai grandit à Johannesburg, j’entendais mes grands-parents raconter qu’au cours de l’holocauste, on avait forcé les juifs de Vienne à nettoyer les rues avec des brosses à dents.

Invité à Vienne par l’Austrian Jewish Theatre (Théâtre Juif Autrichien) à l’occasion du premier Festival International de Théâtre Juif, J’ai pu vérifier que :
« L’annexion de l’Autriche par Hitler en Mars 1938 s’est révélé être une véritable catastrophe pour les juifs d’Autriche. Ils furent forcés par les envahisseurs fanatiques, à laver les rues et les chaussées avec des brosses à dents. Aucune autre ville de l’Allemagne Nazi n’a jamais présentée un antisémitisme accompagné d’actes d’un tel sadisme ». (Traduit de Jewish Vienna, Mandelbaum).
Je n’ai découvert aucune image mais on peut trouver de nombreux témoignages dans la littérature et sur Internet.

Le mercredi 21 mars 2007, entre 13h40 et 14h30, j’ai nettoyé les trottoirs et les rues de l’Heldenplatz à l’aide d’une brosse à dent géante. Pour moi, les pierres de cette place centrale résonnent encore des histoires souillées de 300 000 viennois accueillant Hitler en mars 1938 alors même que les juifs de Vienne connaissaient leurs premiers actes d’humiliation et de persécution qui s’achèveraient ensuite par leur extermination. Les résultats de cette intervention ont été multiples. Par moments, j’étais pris dans le brouhaha de la foule des passants, à d’autres moments une étrange solitude m’envahissait et j’avais l’impression d’être la dernière personne au monde qui soit encore en vie.

Le côté esthétique de l’oeuvre est ironique et exploite le mythe antisémite qui voudrait que les juifs soient riches, aient des cornes et des sabots, soient monstrueux et pervers. Pour moi, le diamant au-dessus de l’anus représente le juif qui se fait baiser par sa propre richesse. Une accumulation de richesses matérielles et donc de pouvoir qui deviennent rapidement un point de vulnérabilité. Les National-socialistes ont détruit les juifs mais ont bien pris soin d’arianiser leurs richesses et leur patrimoine. C’est également une déclaration visuelle visant à dénoncer les tentatives menées par les Nazis pour éradiquer les homosexuels.

Je prends le risque de demander s’il est possible de regarder avec une ironie autocritique l’atrocité du génocide, si l’originalité, l’humour et la beauté ont leur place lorsqu’on reconsidère l’horreur de la mort et de l’anéantissement. Le danger ne réside pas tant dans la façon de nous souvenir que dans notre façon d’oublier. (Steven Cohen)

puce imprimer la fiche

Langue originale : _sans paroles
Format d'origine : vidéo
Cadre : 4/3
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Sans paroles - Textes en anglais

Location : 55 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer