FUIR LA SPIRALE

de MARQUILLY Pascal

FRANCE, 2006, 00:45:00

Production : Avec le soutien de l'Atelier Vidéo Art Plastique, Avec le soutien du CRRAV (Région NPDC), EDITIONS DE L'ANONYME, LE GRAND MIX, MAC de Sallaumines
Collection : @ucune
Genre : Art vidéo
Mots-clés : Ecriture, Exil, Expérimental, Hommage, Littérature

Résumé :
D’après l’œuvre de Nivaria Tejera « Fuir la spirale » Le texte de Nivaria Tejera, est ici mis en voix, musique et images. Cette mise en forme vidéographique du parcours d’un exilé en proie à l’illusion d’un improbable retour, invite à l’expérience physique d’un voyage halluciné entre Paris et Cuba. Les mots composent une structure narrative et rythmique soutenue par la musique. Le montage vidéographique s’appuie sur cette création sonore. Les images invitent à un à un voyage perpétuel vers ailleurs, voyage qui nous ramène pourtant aux images de notre monde actuel. Dans un hic et nunc dramatique, se révèle une conscience intérieure de notre monde. La superposition de vues de Paris et de Cuba constitue une trame de fond, et un travail plastique (manuel et numérique) vient y insuffler une vision onirique du monde, parasitant le message, en faisant écho ou s’y substituant. Nivaria Tejera - Huir la espirale Née à Cuba en 1930, l’auteur passe son enfance à Ténériffe. Elle retourne à Cuba sans son père, emprisonné dans les geôles franquistes : elle fuit la guerre civile espagnole dont elle décrira l’horreur en 1958 dans son roman «Le Ravin» (publié aux Lettres Nouvelles). En 1971, elle obtient le Prix Biblioteca Breve pour Sonambulo del sol, roman sur l’errance d’un jeune métis dans La Havane et c’est en 1987 que parait en français «Fuir la spirale», roman métaphysique dont le personnage, en proie au dédoublement, erre à travers l’espace de l’exil parisien et le temps. «Fuir la spirale» décline les thématiques du déracinement, de la perte d’identité et du contact avec la réalité immédiate. Les événements contemporains à l’écriture du texte (guerre du Vietnam, troupes communistes au Cambodge) inscrits dans la mémoire individuelle de l’auteur (de son personnage), se mêlent à la mémoire collective de la guerre civile, des dictatures, de la torture pour créer une conscience torturée où se confondent mémoire, actualité et prophétie. Le film Fuir la spirale est issue d’une forme transdisciplinaire créée autour du texte de Nivaria Tejera par le Groupe anonyme, développé soit dans une configuration d’un spectacle vivant, soit dans une configuration d’une installation sonore et visuelle.

Type : vidéo
Format : 4/3
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Version originale française

Location : 45 euros    (mise à disposition temporaire de copie)

Vente : 55 euros   (vente aux personnes morales, avec autorisation de prêt)

Vente : 68 euros   (vente aux personnes morales, avec autorisation de prêt)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir veuillez consulter la rubrique programmer.

Heure Exquise ! Centre international pour les arts vidéo
Le Fort, rue de Normandie
59370 - Mons en Baroeul (France)
Tel : + 0033 (0)3 20 432 432
Fax : + 0033 (0)3 20 432 433
http://www.heure-exquise.org/

Cliquez ici pour imprimer